Les Sauveteurs en Mer de la SNSM mettent leur expertise au service d’autres acteurs de la sécurité en mer : Douanes et Marine nationale

Avec plus de 2 200 interventions en 2021, les sauveteurs bénévoles des cinq stations de sauvetage SNSM du Nord et du Pas-de-Calais (Dunkerque, Gravelines, Calais, Boulogne-sur-Mer et Berck-sur-Mer) sont intervenus six fois plus qu’en 2020, et très majoritairement pour secourir des migrants en détresse dans la Manche et mer et Nord.
""
Le canot tous temps de la SNSM Boulogne-sur-Mer © Damien Langlet

Très soucieuse de la formation initiale et continue de ses bénévoles, la SNSM met également son expertise au service d’autres acteurs du sauvetage et de la sécurité en mer, et va notamment dispenser prochainement des formations au sauvetage opérationnel :

  • Les 24 et 25 mars pour la Direction Nationale de la Garde-Côtes des Douanes (DNGCD) à Boulogne-sur-Mer. Cette formation se tiendra à bord du patrouilleur DF P1 Jacques Oudart Fourmentin et les formateurs de la SNSM assureront la formation directe de vingt agents affectés à l’unité de la DNGCD dont six interviendront par la suite comme primo-formateurs des autres équipages. Au programme : recherche et sécurisation d’embarcations en détresse, analyse de la situation et des risques, transfert et prise en charge des requérants, ateliers secourisme, gestion de victimes en nombre à bord, cas multiples de personnes à l’eau, prise de dégagements et remorquages etc… Autant de thématiques qui seront abordées et de mises en situations réalisées.
  • Les 29 et 30 mars pour la Marine nationale et les affrétés basés à Cherbourg. Les thèmes abordés seront les mêmes que pour la Douane cités ci-dessus mais à destination des marins des patrouilleurs de service public (Flamant, Cormoran et Pluvier) ainsi que des bâtiments affrétés par la Marine (Abeille Liberté et Argonaute) basés à Cherbourg. Deux formateurs bénévoles SNSM, assistés de quatre marins de la Marine récemment formés, interviendront sur ces deux jours.

Du 14 au 17 mars dernier, une autre formation spécifique SNB1 (sauveteurs nageurs de bord de niveau 1) a été réalisée par la SNSM pour la Marine nationale. Une équipe de la Direction nationale de la formation SNSM, composée de trois formateurs, est venue former 7 marins à la fonction de SNB1 à bord des patrouilleurs de service public qui interviennent en Manche Mer du Nord.

Cette formation a eu lieu dans la base navale de Cherbourg. La Marine a souligné l’importance du partage d’expérience avec la SNSM ainsi que l’excellente collaboration entre les deux institutions lors de cette formation

En effet, il arrive que les conditions ne permettent pas aux bateaux de s’approcher des requérants directement lors des interventions en mer et il peut être nécessaire de mettre un Sauveteur en Mer à l’eau pour qu’il récupère une voire plusieurs personnes à la mer ou apporte une remorque à la nage.

C’est toute la spécificité de cette formation, qui, au-delà du sauvetage, met en avant les compétences de secourisme des Sauveteurs en Mer qui seront les premiers à arriver au contact des requérants en difficulté. Véritable couteaux-suisses, ils sont les yeux du patron d’embarcation, établissent le premier bilan et proposent des solutions pour sécuriser l’intervention. Leur rôle est indispensable dans le dispositif tant sur le volet secourisme que sauvetage.

Au programme : nage de jour et de nuit, techniques d’extraction et d’assistance aux victimes, utilisation du matériel de secourisme et sauvetage, nombreuses simulations d’interventions aux enjeux et environnements variés.

Formation SNB1 réalisée par la SNSM pour la Marine nationale © SNSM
Formation SNB1 réalisée par la SNSM pour la Marine nationale © SNSM

Depuis toujours, la formation des Sauveteurs en Mer de la SNSM repose sur le compagnonnage des anciens ; la transmission des expertises en matière de navigation et de sauvetage étant capitale. Mais pour répondre à l’évolution du profil des sauveteurs – de moins en moins issus des professions maritimes –, et aux exigences d’un environnement plus judiciarisé, la SNSM a créé une direction nationale de la formation et inauguré un Pôle national de formation il y a 10 ans. Depuis, l’association a structuré des parcours de formation, mis au point des référentiels de formation rigoureux et professionnels, formés ses formateurs et développé son offre de stages, complémentaire au compagnonnage, entraînements et exercices, qui restent indispensables.

En complément des exercices et formations dans les 214 stations de sauvetage, les sauveteurs sont ainsi formés au Pôle national de formation (PNF) basé à Saint-Nazaire, et dans les 33 centres de formation et d’intervention (CFI) répartis partout en France pour les formations des nageurs sauveteurs qui surveillent les plages l’été.